La grammatologie de Gelb

 

 

A study of Writing d'I. G. Gelb est sous-titré : The Foundations of Grammatology. Si ce sous-titre disparaît de la deuxième édition et n'apparaît pas dans la traduction française, le terme de « grammatologie » demeure bien présent dans le texte comme nom d'une science que Gelb veut nouvelle : la science de l'écriture.

Un tel nom souffre d'emblée de vouloir désigner un tout (l'écriture) par une de ses parties (les lettres, grammata), privilégiée d'avance.

Et selon Derrida, ce projet reste pris dans le « logocentrisme » qui définit l'écriture par son lien étroit à la langue.

Ces limites et critiques justifiées ne doivent néanmoins pas masquer ce que l'effort théorique de Gelb peut conserver de fécond.

 

L'alphabet grec selon la grammatologie de Gelb

La grammatalogie qu'a voulu fonder Gelb est incontestablement biaisée par son alphabétocentrisme. Sa manière de couper l'alphabet grec des autres alphabets est ainsi très contestée. Cela condamne-t-il toute sa tentative ? Ne parvient-il pas à isoler quelque chose de la singularité de l'alphabet grec ?

PDF L'alphabet selon la grammatologie de Gelb (20 pages)

 

Postérité du terme de "grammatologie"

1952 A study of Writing: The Foundations of Grammatology, d'I. G. Gelb

1963 A study of Writing, rééditrion corrigée, sans le sous-titre, mais le terme de grammatologie comme nom de la science nouvelle dont l'ouvrage dégage les principes reste dans le corps du texte.

1965 Article "De la grammatologie" de Derrida dans la revue Critique, qui à la fois salue divers travaux sur l'écriture et exprime des doutes en raison de la circularité de l'entreprise : elle étudie l'écriture en général à partir de catégories marquées par une écriture particulière. Le terme de Gelb y est repris, et des avancées de cet auteur sont notées, mais aussi le biais de principe.

1967 De la grammatologie de Derrida reprend les articles de Critique de 1965 en une première partie de l'ouvrage, sa "matrice théorique", à quoi s'adjoint une longue et minutieuse étude de l'Essai sur l'origine des langues de Rousseau (elle-même précédée par un examen de la "leçon d'écriture" de Tristes tropiques de Lévi-Strauss).

1973 Pour une théorie de l'écriture, traduction en français de l'ouvrage de Gelb

1996 The World's Writing System, ed. Peter T. Daniels. Le terme de grammatologie est assumé : la partie introductive en porte le titre.